Profondeur de champ

La profondeur de champ est aussi appelée zone de netteté, c’est la partie nette de l’image.

La profondeur de champ dépend de plusieurs facteurs


  • La distance de mise au point (MAP).
    Plus la distance entre l’appareil et le sujet est courte, plus la profondeur de champ sera réduite. Inversement plus le sujet est éloigné, plus la zone de netteté s’accroît.
  • La focale
    La profondeur de champ est aussi conditionnée par le choix de la focale. Plus elle est longue plus la profondeur de champ est courte
    28 mm (grand angle) : zone de netteté importante.
    300 mm (téléobjectif) : zone de netteté faible.
    Sauf à rechercher un effet, on privilégiera :

    • un grand-angulaire (28 mm) pour les paysages si l’on souhaite qu’ils soient entièrement nets et détaillés
    • une focale standard voire moyenne (50-135 mm) pour le portrait (flou léger et esthétique en arrière-plan, autrement appelé bokeh)
    • Un téléobjectif (300 mm) pour détacher le sujet sur fond flou et shooter de loin (sport ou photo animalière par exemple).
  • L’ouverture
    La profondeur de champ est aussi fonction de l’ouverture. Plus on ferme le diaphragme, plus la profondeur de champ est importante.
    Ci-dessous, la même prise de vues, focale 60mm (équivalent 120mm en 24x36mm) à différentes ouvertures :

    profondeur_champ_2-8

    f/2.8

    profondeur_champ_5-6

    f/5.6

    profondeur_champ_8

    f/8

    profondeur_champ_16

    f/16

    On notera que la profondeur de champ est toujours plus importante derrière le sujet. La répartition est d’environ 1/3 devant et 2/3 derrière la mise au point. Si l’on souhaite que toute l’image soit nette, on s’attachera donc à effectuer la mise au point sur le premier tiers de l’image. Ici, la MAP a été effectuée sur le mot « Pdf ».

Exemple


Ci-dessous deux vues d’une même scène.

  • Distance de MAP
    S’agissant d’une prise de vues de très petits objets (macrophotographie), la distance de mise au point extrêmement courte accentue l’effet
  • Focale
    On a utilisé ici une focale de 60mm (sur un capteur micro 4/3 équivalant à un 120mm en plein-format ou full frame). Pour des sujets proches de  30cm environ, cela représente une focale relativement longue.
  • Ouverture
    On constate que le parti pris est très différent selon que l’on ouvre en grand le diaphragme (f/2.8 pour la première) ou qu’on le ferme complètement (f/22 pour la deuxième).

    Profondeur de champ et grande ouverture

    f/2.8 (pleine ouverture) : très faible profondeur de champ. Les personnages sont davantage mis en valeur car ils se détachent pleinement de leur environnement que l’on devine à peine.

    Profondeur de champ et faible ouverture

    f/22 (pleine fermeture) : la prise de vue est plus descriptive, détaillant l’ensemble des éléments présents dans le cadre sans véritable parti-pris esthétique.



Moyen mnémotechnique


Plus le numéro du diaphragme est élevé, plus zone de netteté est importante.

You must be logged in to post a comment.