Lumière, éclairement

Règle n°1 : Le meilleur éclairement provient de 3/4 arrière.

La lumière -que l’on nomme éclairement en termes photographiques- est primordiale pour réaliser une bonne photo. On évitera donc le soleil au zénith qui « écrase » le sujet. Les détails et la matière disparaissent dans les hautes lumières. On dit alors qu’elles sont « grillées ».

Ne jamais faire face à la lumière (contre-jour). Votre sujet sera immanquablement tout sombre et le fond trop clair. À moins que vous ne recherchiez un effet spécial du type « coucher de soleil sur la mer » ou ombre chinoise, cette situation est à proscrire.

Règle n°2 : Privilégier les éclairements de début et fin de journée

Ce sont ceux qui sculptent les matières et offrent les nuances de couleur les plus intéressantes. On évitera autant que possible l’éclairement trop frontal du sujet (soleil dans le dos du photographe), qui gomme les détails. À proscrire en portrait : le sujet, ébloui, fera immanquablement la grimace. (Voir à ce sujet les Dingodossiers© de Gotlib.) Remarque : les lumières latérales voire rasantes peuvent se révéler intéressantes mais favorisent un contraste excessif en cas de fort éclairement. À éviter en portrait, à moins d’utiliser le fill-in (Voir leçon intitulée : l’utilisation du flash.) ou de rechercher un effet artistique.

En bref : l’éclairement de 3/4 dos ou côté, en début ou fin de journée, reste souvent le meilleur choix.

Éclairement à midi (au zénith)Port la Nouvelle (Aude)
aux alentours de midi en plein mois de juin.

 

 

 

Éclairement au coucher de soleil, lumière rasantePort la Nouvelle
au coucher du soleil, le même jour.

 

 

 

Éclairement en soirée, lumière rasanteLe port industriel de Port la Nouvelle (Aude)
le soir, au mois de juin.

You must be logged in to post a comment.