Programmes de l’appareil

PROGRAMMES-1040139Les différents programmes

Il est donc temps de s’intéresser de plus près aux programmes de l’appareil. Si l’on excepte les pré-réglages présents sur la plupart des boîtiers grand-public, autrement appelés “Programmes-résultat”, on distingue communément 4 principaux types de réglages : manuel (M), programme (P), priorité vitesse (S ou Tv) et priorité ouverture (A ou Av).

Le réglage manuel (M)

Il indique, bien sûr, qu’il faudra tout faire soi-même et trouver le bon couple vitesse/ouverture, une aiguille ou un voyant vous indiquant éventuellement dans le viseur le bon réglage. Ce réglage ne présentera d’intérêt que pour le photographe expert déjà à l’aise avec la technique photographique, et dans des situations où peaufiner un réglage précis est indispensable. C’est le cas par exemple pour la photographie de nuit qui nécessite bien souvent de tâtonner pour obtenir un cliché bien exposé.

Le mode programme (P)

Il s’agit d’une fonctionnalité présente sur la plupart des appareils photo numériques (APN) récents : l’appareil détermine un couple vitesse/ouverture correct et laisse le soin au photographe de décaler ce couple dans un sens ou dans l’autre (le plus souvent via une molette). Si le photographe décide d’ouvrir davantage le diaphragme, l’appareil corrigera en réduisant le temps d’obturation, et réciproquement.

La priorité vitesse (S ou Tv)

Elle permet à l’utilisateur de choisir lui-même la vitesse, et l’appareil se chargera de faire coïncider l’ouverture adéquate pour exposer correctement le film (ou le capteur en numérique). Ce type de programme est particulièrement recommandé pour :

  • figer les sujets en mouvement (photo sportive : l’exemple typique est celui du kayakiste entouré de gouttes d’eau en suspension). On choisira alors une vitesse de 1/2000 à 1/8000 s.
  • créer un effet de flou de bougé en pose longue (qui n’a pas déjà vu cette photo des phares de voitures traçant des rais de lumière jaunes et rouges sur l’autoroute ?…). De préférence à l’aide d’un pied, ou du moins sur un support stable, on utilisera un temps de pose assez long, de l’ordre de 5 à 30s, voire plus selon l’effet désiré. C’est le mouvement du sujet sur une longue durée qui laisse la “trace de lumière” sur le film ou le capteur.

La priorité ouverture (A ou Av)

Elle permet l’action inverse : choisir le diaphragme en laissant à l’appareil le soin de régler la vitesse d’obturation correspondante. L’intérêt principal est, comme nous allons le voir, de contrôler la profondeur de champ.

Les modes « Scène » (SCN) ou « Programmes-résultat »

Il s’agit de modes pré-réglés jouant sur différents paramètres (couleur/N&B, contraste, saturation…) pour offrir dès la prise de vue un rendu particulier (vintage, sépia, paysage saturé, scène de nuit…)

Les modes personnalisés (C1, C2, C3 ou Fn)

Il s’agit de réglages que le photographe peut préparer lui-même à l’avance pour s’en resservir quand il le souhaite.

You must be logged in to post a comment.